Flash infos
  • La FFAAIR

    60 associations au service des malades respiratoires

  • La FFAAIR

    Une fédération qui défend les malades dans toutes les instances de la société

  • La FFAAIR

    Une fédération où la solidarité et la convivialité ne sont pas que des mots

  • La FFAAIR

    Une fédération qui forme et informe régulièrement les malades

  • La FFAAIR

    Une fédération qui cultive le partenariat dans toutes étapes de son développement

  • Une Fédération qui préfère l'union à la division

    La FFAAIR vit depuis quelques semaines une certaine agitation à l'intérieur de ses rangs sur laquelle il n'est plus possible de faire l'impasse. La contestation vient des rangs d'une de ses composantes, parisienne en l'occurrence, qui remet désormais en cause l'ensemble des décisions qui ont été prises par le conseil d'administration de la Fédération en mai 2014, lors de son congrès annuel, et qui poursuit désormais une étrange bataille par avocats interposés. Une bataille qui porte sur des décisions que les mêmes contestataires ont approuvé en leur temps.

    Je souhaite ici rassurer l'ensemble de nos partenaires et amis du monde associatif. La FFAAIR poursuit tranquillement sa route et ses associations membres - à l'exception d'une seule - continuent à faire confiance à l'équipe qui pilote à ce jour notre fédération. Au mois de juin prochain, à Grenoble, se tiendra un nouveau congrès à l'issue duquel les représentants des 60 associations membres statueront sur les développements à venir de leur Fédération.

    Pour l'heure, nous poursuivons notre travail, calmement, de manière constructive avec nos partenaires sur divers sujets qui concernent directement les malades respiratoires, leur environnement et leur santé. Je les remercie de la confiance dont ils ont honoré et continuent d'honorer la FFAAIR et l'équipe de bénévoles qui oeuvre à mes côtés. La FFAAIR est au travail, au service des malades et d'eux-seuls.

    Pierre Casadevall
    Président de la FFAAIR

     


    Télémédecine et apnée du sommeil : pneumologues et patients lancent un projet participatif

    Télémédecine et apnée du sommeil : pneumologues et patients lancent un projet participatif

    La FFAAIR et la Fédération française de pneumologie (FFP), présidée par le Pr. Bruno Housset, se sont associées en vue d'un projet participatif qui a pour but de proposer aux patients, traités par pression positive continue (PPC) pour un syndrome d'apnées hypopnées obstructives du sommeil, de nouvelles modalités pour la télésurveillance de leur pathologie. L'ensemble des parties prenantes de la nouvelle approche sur le sujet se sont réunis à la Maison du Poumon.
    Lire »

    La téléobservance est morte, place à la télésurveillance !

    La téléobservance est morte, place à la télésurveillance !

    Le Conseil d'État a mis un terme aux polémiques engendrées par la volonté de conditionner le remboursement du traitement par pression positive continue (PPC) aux conditions d'observance telles que prévues dans les arrêtés du 9 janvier 2013 et du 22 octobre 2014. Il faut tourner la page qui clôt le chapitre de la téléobservance des malades apnéiques du sommeil et passer rapidement au chapitre suivant : celui de la télésurveillance, que médecins et malades appellent de leurs voeux depuis longtemps.
    Lire »

Haut