FFAAIR.ORG

Les insuffisants respiratoires doivent être vaccinés sans tarder !


Tout comme l’association Santé respiratoire France, la FFAAIR réclame que les patients insuffisants respiratoires chroniques soient de toute urgence considérés comme des personnes ayant un très haut risque de formes graves de Covid-19,

Selon les directives gouvernementales (1), les patients souffrant d’une pathologie chronique respiratoire (asthme, asthme sévère, bronchopneumopathie chronique obstructive, fibrose pulmonaire, etc.) ne font pas partie des personnes prioritaires pour recevoir le vaccin disponible en France contre le SARS-CoV-2 ! Près de dix millions de personnes souffrent d’une maladie respiratoire chronique. Le Haut conseil de la santé publique a noté qu’elles étaient à risque de formes graves de la Covid-19. La vaccination est pourtant refusée dans les prochaines semaines à ceux qui ont moins de 75 ans.

Pour la 2è fois depuis le début de la pandémie de Covid-19, ces malades pourtant à haut risque de formes sévères de la Covid-19 sont oubliés. Ils avaient déjà été écartés des possibilités de chômage partiel en août 2020, avant d’être réintégrés – suite aux réclamations des associations de patients – dans la liste des personnes particulièrement vulnérables face à la Covid-19 pouvant y prétendre.

Les malades respiratoires de moins de 75 ans ne pourront pas se faire vacciner rapidement, sauf à être soignant/aide à domicile ou cumuler au moins deux maladies (comorbidités). Ces conditions restrictives ne sont pas recevables !

Les insuffisants respiratoires chroniques ne sont toujours pas considérés comme des personnes ayant un très haut risque de formes graves de Covid-19, comme le sont ceux et celles atteint(e)s de cancer, de maladies rares ou de trisomie 21, les personnes transplantées ou insuffisantes rénales chroniques.

La FFAAIR demande aux autorités de santé que tous les insuffisants chroniques – quel que soit leur âge – puissent être vaccinés à compter du 18 janvier, au même titre que la population générale de plus de 75 ans. 

Il est urgent de ne plus attendre

Voir le communiqué du Ministère des Solidarités et de la Santé du 14 janvier 2021



© 2021 FFAAIR
Fédération Française des Associations et Amicales de malades, Insuffisants ou handicapés Respiratoires